En se référant aux livres de physiologie nous voyons bien comment un muscle est supposé travailler,avec ses protéines d'actine s'attachant ensemble au filament de myosine lors d'une contraction volontaire. Malheureusement nos muscles subissent tous les jours des stress (entraînement, travail,...) et ne peuvent fonctionner de manière aussi théorique. En effet beaucoup de structures de tissus mous subissent lors des entraînements par exemple des traumatismes (tendons, ligaments,muscles,nerfs,fascias). Ceci est aussi vrai dans la vie d'un sédentaire à son poste de travail, durant ses déplacements,lors de manutention.... Il est donc devenu indispensable de trouver des techniques abordables pour tous permettant de gérer ses troubles et d'assurer le bon fonctionnement de ses tissus. Les techniques d'auto massages sont maintenant communément utilisées par les professionnels de l'entraînement et les spécialistes de la rééducation du mouvement pour traiter les tissus mous. On parle de relâchement myofasciaux " self myofascial release".

Fascia 
Le fascia est retrouvé souvent dans la littérature moderne et sa définition standard serait: " c'est le composant de notre structure. Il met en connection les différents tissus, entoure et pénètre les muscles,les os,les organes,les nerfs, les vaisseaux, les cellules. Il s'étend de la tête aux pieds, de l'avant vers l'arrière et de la profondeur à la surface de la peau sous la forme d'une toile ininterrompue en 3D " Il fait partie intégrante du système de transmission de force à travers le corps, est très connecté à la fonction musculaire.

Effets
Les auto massages permettent:
• d'augmenter le flux sanguin et lymphatique dans les muscles ce qui favorise leur récupération
• d'améliorer la qualité tissulaire et rétablir les plans de glissements
• de favoriser l'élimination des déchets en ayant une action drainante
• la souplesse et l'amplitude articulaire: cet effet est connu sous le terme de "autogenic inhibition", le foam roll exerçant une pression sur le muscle des mécanocepteurs appelés organe tendineux de Golgi envoient un message au cerveau d'une tension conséquente appliquée au muscle et en retour le cerveau provoque un relâchement.
• la diminution des douleurs: l'athlète peux gérer des points de tensions douloureux et relâcher des trigger points qui nuisent à son rendement musculaire
l existe plusieurs techniques: flushing, myofascial, trigger point... avec des effets spécifiques.

Quand ?
Avec différents outils comme des foam roll, des balles, des sticks... les automassages se pratiquent:
• avant chaque échauffement (pendant 5 à 10 minutes) pour préparer le corps à l'effort en retrouvant de bonnes amplitudes articulaires et en cassant les points de tensions
• au sein même de la séance pour favoriser un mouvement en relâchant un muscle antagoniste
• en fin de séance en guise de drainage
• lors de séances consacrées à la régénération et aux corrections) associés à des exercices de mobilités (45 à 90min).

Argumentaire
De longues périodes passées en positon assise atrophient les muscles et enraidissent les articulations; les chaussures avec talons surélèvent les talons et raccourcissent les tendons d'Achille; l'enroulement des épaules et l'abaissement de la tête que beaucoup de personnes adoptent en passant du temps sur leur smartphone: ces quelques exemples de pratiques pathogènes oeuvrent ensemble pour affaiblir les pieds et effondrer les arches plantaires, amenant les coureurs à dépenser de l'argent dans de nouvelles chaussures, des semelles orthopédiques, ou des soins médicaux dans l'espoir (vain) de solutionner ces problèmes.

Résultats "de la prise en charge personnelle"
Vos tissus seront de meilleure qualité, hydratés, et les plans de glissements respectés.
Vos articulations respecteront de bonnes positions
Les amplitudes normales seront restaurées et vos chevilles, genoux et hanches travailleront selon des schèmes pour lesquels ils sont conçus, vous permettant d'optimiser votre rendement musculaire et de mieux lutter contre les forces tendant à rompre vos alignements donc de minimiser l'impact négatif des microtraumatismes.
Vos programmes moteurs primitifs sont fonctionnels aussi quand vous marchez, courez, sautez vous ne subissez pas les contraintes mais au contraire vous êtes plus apte à restituer l'énergie.
Vos fessiers retrouvent leur fonction vous permettant d'avoir plus de puissance dans votre foulée, moins de stress dans vos genoux et votre colonne lombaire, une course plus rentable au niveau énergétique et ce que vous soyez coureur débutant, occasionnel ou confirmé.

Reborn to run
Nos tissus prennent la position dans laquelle ils passent le plus de temps lors de nos journées. Ceci nous fait passer d'un être "né pour courir" à un être évitant la course pour ne pas se blesser. L'autogestion compensatoire et corrective nous fait retrouver nos fonctions primitives. We must now be re born to run.

Pas de pilule magique
La vraie solution est l'attitude que vous adoptez dans votre vie de coureur à pied: la conviction d'être responsable de votre machine de course comme le serait le mécanicien d'une F1 !