Qu’est-ce que le tissu myofascial ?

Pour les néophytes voici ce que c’est : le tissu myofascial est constitué du fascia, il s’agit là d’une fibre qui relie tous les muscles, organes, nerfs, artères, veines et tissus constitutifs de notre organisme. Souple et mobile c’est lui qui rend possible la mobilité de nos muscles. Le fascia est un tissu mou et dense qui peut se crisper notamment lors de traumatismes physiques, de blessures, d’inflammations ou bien même d’un manque d’activité.

L’irritation du fascia peut conduire à son inflammation et entrainer des douleurs, une diminution du flux sanguin ou créer des tensions musculaires.

Pour atténuer le phénomène de crispation la thérapie myofasciale est envisageable et recommandée.

 

Thérapie myofasciale, comment la pratiquer ?

Il existe différentes méthodes de relâchement myofascial. Tout d’abord à l’aide d’un professionnel de la santé. Il existe deux sortes d’intervention: une technique passive pendant laquelle le patient est totalement relâché et une intervention active durant laquelle le patient doit résister autant que nécessaire. Le praticien peut alors pratiquer des étirements de la peau, des pressions sur le corps ou exercer des tractions douces.

Puis il y a la pratique autonome qui vous demandera de posséder quelques accessoires et un peu d’entrainement.

Il s’agit tout simplement d’un automassage pratiqué à l’aide de bâtons de massage, de rouleaux, ou encore de balles de massage que l'on appelle Relâchement Myofascial Autonome (RMA). Une pratique quotidienne de ces massages permet de gérer les troubles musculo-squelettiques ainsi que de prolonger les soins éventuels d’un thérapeute. Ils permettent également d’optimiser le rendement musculaire.

Lisanne De Witte, athlète néerlandaise, 400m et 800m

Les bienfaits du relâchement myofascial autogène?

D'abord popularisée dans l'entraînement des sportifs de haut niveau, cette pratique accessible à tous rentre dans l'arsenal des techniques de récupération, de gain de mobilité ou antalgiques.

Massez-vous le plus souvent possible: avant l'effort pour bien préparer votre corps, juste après pour améliorer votre récupération et avoir moins de courbatures ou lors de séances dédiées à des exercices mobilités afin d'augmenter vos amplitudes articulaires.

Une pratique régulière aura par conséquent des effets notables sur votre bien être général et vous aidera dans vos pratiques d'activités sportives tout en diminuant vos risques de blessures.

Il ne tient qu’à vous d’essayer le massage myofascial pour vous libérer de vos tensions et apprécier une sensation de bien être.